Crash Park : retour à l’état sauvage

Alors que les spectateurs finissent de prendre place dans la salle, un film tourne sur deux écrans, côté cour et cote jardin : dans un avion, les passagers se préparent au vol. Chacun met chacun son masque de sommeil. L’ambiance est inquiétante : est-ce par effet d’empathie avec ces passagers qui semblent danser ensemble au rythme des turbulences de leur vol, ou parce qu’un piano joue tout seul sur la scène ? Tout d’un coup, un bruit retenti. Porté par des comédiens, un avion fumant traverse alors la salle : et c’est ce double point de vue d’un accident tragique qui marque le début du spectacle Crash Park.


Alors que le sujet semble être dramatique, Philippe Quesne propose un spectacle qui prête à rire, par les situations absurdes qu’il met en scène. Entre les comédiens, il n’y a quasiment pas de parole : ils communiquent par des onomatopées, des gestes. Le décor principal, une île sur laquelle vont se réfugier les rescapés (que certains spectateurs auraient peut être aperçu à l’occasion de la Biennale d’art contemporain de Lyon) abritent des créatures étranges, tout en tournant sur elle même telle une pièce montée.

A l’occasion d’une soirée où coule à flot les cocktails à la coco, Phillippe Quesne glisse ses influences littéraires pour éclairer les spectateurs sur son propos : entre autres, L’Utopie de Tomas More, Oh les beaux jours de Samuel Beckett, La Tempête de Shakespeare. C’est donc une vision de l’humanité qui est donnée à voir avec Crash Park : touchante, cynique, déroutante.

Expérience des spectateurs

Sensorielle 4 4/9
Emotionnelle 4 4/9
Intellectuelle 5 5/9

1 commentaire pour “Crash Park : retour à l’état sauvage”

  1. Crash Park est un spectacle qui questionne et déroute : même s’il manque par moment de rythme, j’ai trouvé le message et la mise en scène intéressants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Expérience sensorielle (0 à 9/9) *

Expérience émotionelle (0 à 9/9) *

Expérience intellectuelle (0 à 9/9) *