Diario : spectacle intimiste et envoûtant

Tandis qu’autour de la scène, une guirlande délimite l’espace théâtral tout en créant une ambiance intimiste, Ingrid et Anaïs déambulent dans la salle en peignoir. Les jeunes femmes échangent avec les spectateurs déjà installés des anecdotes, des souvenirs à l’aide de photographies de famille. Leurs voix, leurs corps, leurs regards complices invitent à la confidence et posent le projet de Diario de la compagnie Corps Liés ; un spectacle féminin envoûtant avec comme fil conducteur le journal intime de ce duo franco-brésilien (Anaïs Jacquet et Ingrid Bonini).


Tout au long du spectacle, la musique accompagne la mise en scène des différentes étapes de la vie : l’enfance avec une berceuse brésilienne dont se souvient Ingrid, l’adolescence avec une chorégraphie mouvementée sur « In the end » de Linkin Park et l’âge adulte avec une mise en récit ingénieuse et engagée de l’entretien de naturalisation d’Ingrid sur l’air de « Dis, quand reviendras-tu ? » de Barbara.

Visuel de l'affiche du spectacle "Diario" de la compagnie Corps Liés

Les corps des artistes occupent également une place centrale dans Diario : tantôt sensuels, tantôt burlesques, ceux-ci créent par moment une sorte de créature hybride, mi-animale mi-humaine, dont les râlements et la démarche font pouffer de rire la salle. L’enchantement, le charme opère tout au long du spectacle : les deux femmes rivalisent de talents artistiques (jonglage, chant, acrobatie, danse, musique, etc) et installent, en plus de celle qui existe entre elles, une belle connexion avec la salle. Diario, c’est en quelques mots un cocon intimiste, une invitation au voyage ; fermez les yeux, et laissez-vous transporter…

Expérience des spectateurs

Sensorielle 7 7/9
Emotionnelle 6 6/9
Intellectuelle 6 6/9

3 commentaires sur “Diario : spectacle intimiste et envoûtant”

  1. J’ai adoré les thèmes abordés sur spectacle : l’échange multiculturel, l’intimité, la rupture, le voyage, l’écriture… Je me vraiment reconnu dans ces thèmes

  2. Ce spectacle fut une surprise. Je parlerais presque d’échanges. Ambiance duveteuse colorée de confidences touchantes et d’espiègleries joyeuses. Toutes les dimensions de jeu sont explorées : les corps, la musique, la voix, l’échange avec le public. Et si vous avez rêvé d’être un instant un oiseau, demandez leur. L’on en sort avec un sentiment de compassion, et une certaine envie de se prêter à notre tour au jeu de la confidence. Une réussite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Expérience sensorielle (0 à 9/9) *

Expérience émotionelle (0 à 9/9) *

Expérience intellectuelle (0 à 9/9) *